Conseils et bonnes pratiques pour la gestion de vos déchets verts

Conseils et bonnes pratiques pour la gestion de vos déchets verts

 

La situation de confinement combinée à l'arrivée du printemps amène une intensification des travaux au jardin. Il est utile de rappeler quelques règles en la matière.

Tous les recyparcs sont fermés jusqu'à nouvel ordre et ne peuvent accueillir les déchets verts (voir le site du BEP Environnement en cliquant ici ).

L'incinération de déchets verts ainsi que tout autre déchet est strictement interdite dans la plupart des cas quel que soit le procédé (décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets).

La loi prévoit une dérogation à cette interdiction uniquement si toutes les conditions suivantes sont scrupuleusement respectées :

  • qu'il s'agisse de déchets verts SECS (Art. D.159. du Code de l'Environnement), le feu ne doit pas produire de fumée blanche épaisse,
  • de respecter une distance d'au moins 100 m des habitations les plus proches (Art. 89. du Code Rural),
  • de veiller en toute circonstance à la sécurité des biens et des personnes (pas de feu sans surveillance, pas de feu par grands vents, pas d'escarbilles qui s'envolent au loin, prévoir un moyen d'extinction d'urgence) (Art. 92. du Règlement Général de Police Administrative),
  • le respect de la tranquillité du voisinage impose que l'on allume le feu en journée afin qu'il se consume entièrement avant la nuit (pas de feux qui couvent la nuit).

L’utilisation des tondeuses et autres appareils bruyants est réglementée (Art. 50. Règlement Général de Police Administrative):

L'utilisation, à moins de cent mètres de toute habitation, de tondeuses, scies circulaires, tronçonneuses ou d'autres engins bruyants, dont le moteur est actionné par quelque énergie que ce soit, est interdite sur tout le territoire de la Commune, entre 22 heures et 7 heures ainsi que le dimanche et les jours fériés. 

La présente disposition n'est pas applicable aux engins utilisés par les professionnels dans l'exercice de leur métier. 

 

Les bonnes solutions pour s’occuper des déchets verts ?

 

Il est possible de diminuer, recycler ou transformer les déchets de nos jardins sans impacter la qualité de l’air (les brûler) et améliorer la qualité de la terre.

Le fauchage tardif : un jardin accueillant pour la nature ! Rien de plus simple… à la place d’un gazon tondu comme un terrain de golf, laissez une partie de votre jardin en fauchage tardif, que vous ne faucherez qu’une (voire deux) fois par an (de préférence fin septembre). Vous pouvez même aller plus loin en réalisant un tas de bois morts avec vos tailles de haies et en semant une prairie fleurie. Cela réduira vos déchets et offrira à la fois le gîte et le couvert à toutes une série d’espèces animales : insectes, oiseaux, petits lézards ou encore hérissons.

Le compost : une solution économique et écologique

Le compost est un engrais formé par le recyclage de déchets organiques. Cette utilisation est écologique et économique car c’est un engrais naturel et gratuit. Il est pratique car il permet de recycler nos déchets tout en économisant des engrais, ou autre. Enfin, il peut être utilisé pour un potager, des arbres fruitiers ou pour l’entretien d’un massif de vivaces.

Les autres solutions pour recycler ses déchets :

 

  • La tonte mulching consiste à déposer l’herbe déjà broyée sur un gazon afin de limiter l’appauvrissement du sol dû cause à la tonte. De plus, c’est un engrais naturel tout comme le compost. Comme le paillage, cette technique permet d’éviter l’arrosage et le jaunissement de l’herbe.

 

  • Stockage des déchets verts :

Si les diverses solutions d’utilisation de vos déchets verts ne vous intéressent pas, vous pouvez stocker vos déchets verts dans un coin de votre jardin en attendant la réouverture des Recyparcs.

Attention : Les dépôts sauvages sont considérés comme des infractions et sont sanctionnés.

 

   Bons travaux au jardin en respectant la législation et l’environnement !