COVID-19 - à Ohey


LES DERNIERES PUBLICATIONS C'EST ICI > #ACTU

[COVID19]

12/03/2020

[CORONAVIRUS COVID-19, MESURES PRISES EN PLACE PAR LA COMMUNE ]

Suite aux arrêtés de police pris par Monsieur le Gouverneur en date du 11 mars 2020, priorité est donnée au maintien des activités scolaires.
L’ensemble des réunions et des rassemblements dans les bâtiments communaux sont postposées après la date du 31 mars 2020.
Il en est de même des manifestations et évènements présentant des risques parce qu’ils rassemblent une population de personnes à risques et/ou sont caractérisés par une forte mixité d’âge et/ou une promiscuité importante.

Nous vous tiendrons informés si de nouvelles mesures devaient être prises. Nous faisons appel à votre bonne compréhension et vous remercions d’avance pour votre responsabilité civique face aux mesures prises.

Le Bourgmestre
Christophe Gilon


 

13/03/2020

[CORONAVIRUS COVID-19,  PHASE 2 MAINTENUE, PASSAGE EN PHASE FEDERALE ]

Madame, Monsieur,
Chers Concitoyens,
Chers Parents d’élèves,

A la fin de l'année dernière, un nouveau coronavirus (Covid-19) est apparu dans la région de Wuhan en Chine. Depuis lors, le virus s'est propagé dans d'autres pays, notamment en Europe. Les autorités sanitaires belges et le secteur de la santé tout entier sont extrêmement vigilants et mettent tous les moyens en œuvre pour protéger la santé de tous.

En raison de l’évolution générale de cette pandémie, des mesures de prévention ont été prises par le Gouvernement fédéral ce 12 mars 2020. Celles-ci vont dans le sens de celles déjà prises auparavant au niveau de notre Commune. L’objectif de ces mesures est de limiter la vitesse de transmission du virus, en limitant au maximum les contacts non indispensables.

C’est ainsi que l’ensemble des réunions et des rassemblements dans les bâtiments communaux sont postposés après la date du 3 avril 2020.
Il en est de même de toutes les manifestations et événements, peu importe leur taille et leur caractère public ou privé.

Les organisateurs de ces manifestations ont été avertis de ces mesures.
L’Administration communale, le CPAS et son service d’aide à domicile ainsi que celui des titres-services, la crèche et nos écoles restent ouverts. Nous faisons cependant appel à votre sens civique pour adopter une attitude solidaire et responsable afin de contribuer à la continuité de nos services et au bon fonctionnement de nos activités professionnelles et scolaires dans ce contexte particulier.

Ainsi, dans toute la mesure du possible, nous vous demandons de postposer les sollicitations directes de nos services administratifs qui ne sont pas urgentes et de privilégier les contacts par téléphone et/ou par mail. Les citoyens qui doivent néanmoins se rendre impérativement à la Commune ou au CPAS seront reçus dans un local spécialement aménagé et dans lequel du savon sera mis à votre disposition.

Au niveau des écoles, les leçons sont suspendues. Les directions d’école communiqueront aux parents les détails de cette mesure dès qu’ils en auront connaissance.

Il sera néanmoins organisé une garde d’enfant au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront aussi trouver une solution dans les écoles.

Nous vous demandons de veiller au respect strict de la consigne pour les parents et grands-parents de ne pas entrer dans les bâtiments scolaires. Pour rappel aussi, les enfants malades doivent être gardés à la maison. Nous vous demandons ici aussi d’éviter les sollicitations directes non urgentes du personnel enseignant et de privilégier les contacts par mail et téléphone.
Nous sommes nombreux à pouvoir résister à ce virus mais il est de notre responsabilité collective d’adopter un comportement civique pour protéger les plus vulnérables. La distanciation sociale doit permettre de protéger les plus fragiles tout en préservant la vie sociale, commerciale et économique de notre région.

Aussi, nous invitons chacun à appliquer les quelques mesures d’hygiène suivantes :

1. Restez à la maison si vous êtes malade et contacter par téléphone votre médecin traitant
2. Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon
3. Eternuez et mouchez-vous dans un mouchoir en papier. N’utilisez chaque mouchoir qu’une seule fois et jetez-le ensuite dans une poubelle fermée.
4. Vous n’avez pas de mouchoir en papier ? Eternuez ou toussez dans le creux de votre coude.

Vous contribuerez aussi à ralentir la propagation du virus en suivant ces quelques conseils :

1. Evitez de serrer la main ou d’embrasser votre interlocuteur.
2. Accordez une attention toute particulière aux personnes considérées à risques, comme les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, les enfants jusque 6 mois, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli.
3. Les enfants ne font pas partie de ces groupes de personnes à risques mais peuvent facilement transmettre le virus. Il est donc préférable d’éviter les contacts entre enfants et personnes âgées.
4. Evitez les contacts avec les personnes visiblement malades.

Nous sommes bien conscients des désagréments, des difficultés et des questions légitimes qu’occasionne cette situation. Nous vous remercions d’avance pour votre bonne compréhension et pour votre collaboration face aux mesures collectives prises et face aux recommandations individuelles qui vous sont faites.

Nous vous tiendrons informés si de nouvelles mesures devaient être prises en fonction de l’évolution de la situation. Pour toute question complémentaire, nous vous invitons à surfer sur https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou à appeler le 0800/14.689.

M. Christophe Gilon
 

Annexe : Communiqué de Madame la première Ministre, Sophie Wilmès du 13 mars 2020

http://www.ohey.be/sites/default/files/communique_de_madame_la_premiere_ministre.pdf?fbclid=IwAR0amgJEWRWqSRuZZx5aKo7wHyRhM4aiVqVIzs5Kw1-v_A0CTdDU7P2KiDs


 

14/03/2020


 

14/03/2020

[Toutes les réponses aux questions fréquemment posées]

https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/

 


 

15/03/2020

 


13/03/2020

[COVID-19,  ECOLE ]

Chers parents,

Voici quelques informations supplémentaires suite à la parution de la circulaire 7508 de Madame la Ministre de l'Enseignement et notre réunion avec le pouvoir organisateur de ce samedi 14h00.

Dès lundi, vous serez tenus de garder vos enfants à la maison.

Un accueil sera organisé uniquement pour les enfants dont les parents travaillent dans les domaines tels que les soins de santé, la sécurité publique, l'accueil de la petite enfance, l'accueil des personnes âgées ou l'enseignement (toutes catégories de personnel confondus), ainsi que ceux dont les parents ne peuvent faire autrement que de les confier à leurs grands-parents, catégorie à risque du Covid-19.

Nous vous demanderons au maximum de convenir avec votre employeur d'aménagement au point de vue de vos horaires et du télétravail.

Nous demandons également pour ceux qui sont dans l'impossibilité de (faire) garder leur(s) enfant(s) d'exprimer explicitement le souhait de le(s)voir encadré(s) par l'école.

Dans ce cas, pouvez-vous compléter le formulaire qui a été envoyé par « Konecto » ?

Les horaires de cet accueil restent les mêmes que ceux de l'école et de la garderie.

Veuillez respecter les recommandations et déposer vos enfants à la grille de l'école ou à la porte de la garderie.

Chacun doit prendre conscience que les mesures prises par le gouvernement fédéral sont mises en place pour que les établissements scolaires accueillent peu voire pas d'élève(s).

Tous les enfants qui sont malades (fièvre, toux, rhume, mal de gorge,...) ne pourront être accueillis dans nos garderies, ni à l'école.

Le service des repas chauds et des collations (même les collations collectives) sont suspendus pour toute cette période.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement et vous remercions pour votre collaboration et votre compréhension.

Les directions


 

17/03/2020

[COVID-19 - ON A BESOIN DE VOUS ] 

http://www.ohey.be/covid-19-solidarite

 


17/03/2020

[COVID-19 - CONSULTATIONS ONE ] 

Pour que la consultation se déroule dans les meilleures conditions possibles, merci de prendre note que:

1.Les consultations ONE se déroulent uniquement sur rendez-vous à prendre auprès de la partenaire enfants-parents de l’ONE au 0499/572535 

2.Qu’un seul parent est admis avec l’enfant 

3. Aucun frères et sœurs n’accompagne.

4. Un enfant malade avec ou température sera renvoyé systématiquement vers le médecin traitant, le pédiatre ou les services d’urgences les plus proches, aucun traitement ni diagnostic ne sera réalisé en consultation ONE ( médecine préventive) 

5. Merci de respecter scrupuleusement les heures de rendez-vous et d’attendre dans la voiture qu’on vienne vous chercher 

6. Consultations sont ouvertes sur rendez-vous uniquement pour les enfants qui doivent recevoir une vaccination 

Merci d’avance pour votre bonne collaboration.


 

18/03/2020

[COVID-19 - POUR LES INDEPENDANTS ] 

https://info-coronavirus.be/fr/faqs


 

19/03/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE 

Madame, Monsieur,

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

Voilà des mots que je vous ai souvent adressés, sincères toujours, mais jamais avec une telle intensité.

Voilà que soudain ce mot « cher » prend toute sa valeur.

Je serais malheureux de savoir l’un d’entre vous touché par le fléau qui nous arrive.

Voilà le message que j’aurais voulu ne jamais vous adresser et que je débuterai par la citation d’une vieille sage du village: « Dans la vie, on croit qu’on a tout vécu et puis un jour, il vous arrive quelque chose qu’on n’attendait pas ! » Et elle est là cette chose inattendue, insidieuse, invisible mais ravageuse.

Ensemble, nous nous mobilisons pour faire face à cet état de crise.

Ne cédons pas à la panique, mais soyons vigilants et je sais que vous l’êtes. Là où nous sommes, faisons notre petite part du colibri.

Soyons respectueux des directives des décideurs, comprenons qu’ils doivent faire face à l’inédit, l’inconnu. Nous sommes conscients du problème des indépendants, des parents, du monde médical, des pensionnaires de homes, de chacun !

Nous trouverons des aides, des solutions. Mais la priorité est à la santé. Santé, un autre mot souvent sous-évalué. Je vous remercie pour votre compréhension, je vous félicite pour vos initiatives solidaires, j’apprécie votre sollicitude. Bon courage, il reviendra le temps « d’un p’tit resto », des fêtes en famille ou entre amis…

Prenez soin de vous et des autres.

 


 

20/03/2020

COVID-19 - INFORMATION DU BEP 

La collecte des déchets en porte-à-porte est maintenue 

- Les recyparcs sont fermés, dès ce 18 mars. Afin d’éviter des dépôts de déchets aux abords des Recyparcs, les coordinateurs effectueront un contrôle régulier des installations.

- La collecte du verre par apport volontaire (bulles à verre) est assurée normalement.

- La collecte des encombrants sur demande opérée par la Ressourcerie Namuroise est suspendue à partir de ce jour.

- Le Centre de Compostage de Naninne fermera ses portes au public

- Le Recyparc Mobile prévu ce 26 mars 2020 est suspendu. 

 


 

21/03/2020

COVID-19 

 


27/03/2020

COVID-19 -VOUS ETES MALADE? 

Le poste de garde de médecine générale de Namur (GAMENA) organise une permanence téléphonique pour tout citoyen n'ayant pas de médecin traitant ou ne pouvant pas joindre celui-ci (les médecins tombent aussi malade !).

Les généralistes restent à votre disposition afin d'éviter un passage inutile aux urgences ! Nous vous mettrons en contact avec un médecin généraliste au 081/320.200 de 8 à 18h en semaine. Hors de ces heures, vous pouvez former le 1733.

Les urgences sont toujours accessibles pour autres pathologies non Covid-19

 


27/03/2020

COVID-19 - FERMETURE LES SAMEDIS 


27/03/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE 

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

Je vous propose de garder un contact hebdomadaire pour faire le point sur la semaine écoulée, pour vous renseigner, pour vous dire que nous sommes là à vos côtés, là pour vous encourager.

Félicitations aux élans de solidarité initiés par certains d’entre vous, chapeau aux jeunes qui ont proposé leurs services aux ainés pour les courses, aux couturières improvisées ou averties pour la confection de masques, soyez vigilants à toujours veiller au respect des consignes de base, les répéter sans cesse, les adopter sans compter !

Merci à vous qui êtes là sur le pas de votre porte pour la « manif de 20 heures » et ainsi montrer votre soutien à tous ceux qui sont sur la brèche, personnel médical, spécialistes, généralistes, aide-soignantes, chauffeurs de bus, routiers, caissières, éboueurs, facteurs,… Vous tous dont les métiers sont incompatibles avec le télétravail et grâce à qui la Belgique peut continuer à fonctionner. Nous vous adressons notre profonde reconnaissance et nos vœux encourageants.

Sortir, juste sur le pas de la porte, aussi pour prouver que le village vit, que les voisins sont là. Sur le coup de 20 heures, écoutez-le gronder votre Haillot, votre Perwez, votre Jallet, votre Goesnes, votre Evelette… votre Ohey ! Je l’entends chaque soir, ça fait chaud au coeur.

Bravo à chacune et chacun, pour votre comportement exemplaire, continuons sur ce chemin des bonnes actions. Cette semaine, une et mention spéciale à Aloïse qui le soir de son douzième anniversaire, au bord de sa rue Marteau, a interprété deux chansons d’actualité : « On a tous eu un jour ce moment de magie. Croisé ce héros malgré lui qui veut sauver une vie. A tous ces héros malgré eux, j’voulais dire merci ! » et « Tous les cris les S.O.S. partent dans les airs dans un monde où le plus beau reste à faire ! »

Nos pensées vont tout particulièrement vers les familles frappées par un deuil en cette période de confinement. Nous devinons leurs frustrations et leur présentons nos sincères condoléances. En tant qu'échevin de l'enseignement, je voulais saluer la mémoire de madame Rosa Debatty, épouse de notre Bourgmestre honoraire, Jean Lecomte. Institutrice, directrice de l'école d'Ohey durant de nombreuses années, Rosa, une pincée au cœur, une larme pour tes élèves devenus grands et tes anciens collègues.

Les drames italien et espagnol nous interpellent également et assurons de notre sympathie nos concitoyens concernés

Nous insistons sur le respect des consignes, les gestes barrières, dont la distanciation, restent plus que jamais d’actualité. Reportez à plus tard les déplacements non nécessaires ou secondaires, ne succombez pas aux achats immodérés.

Si vous avez un problème, appelez… on est là…

Soyons solidaires, courage, il reviendra le temps des réunions familiales, amicales et du plaisir d’aller à l’école et au travail.


28/03/2020

COVID-19 - MESURES PROLONGEES JUSQU'AU 19 AVRIL 

Le Conseil national de Sécurité du 27 mars 2020 maintient les mesures de confinement jusqu’au 19 avril et renforce son application.

Pour votre santé, celle de vos proches et de l’ensemble des citoyens, respectons à la lettre les consignes de sécurité.

Profitez de ces journées ensoleillées pour prendre l'air tout en respectant strictement les mesures de confinement (avec un membre de la famille, distanciation sociale)

Nous sommes conscients des difficultés et contraintes que cela représente, mais c’est en nous nous engageant collectivement à suivre et respecter ces règles que nous pourrons au mieux et au plus vite sortir de ce temps de crise.

 


30/03/2020

COVID-19 - INFORMATIONS DU BEP

Pour le bon déroulement des tournées et afin de garantir la sécurité des travailleurs du BEP, dans ce contexte de crise, le Bureau économique de la Province de Namur, précise :

- Qu’il ne devrait pas y avoir de perturbations dans les collectes cette semaine ;

- Que les camions poubelles sont susceptibles de passer plus tôt que d’habitude. Il vous est donc demandé de sortir vos conteneurs la veille de la collecte, en soirée ;

- Qu’il est interdit de déposer des sacs poubelles supplémentaires au pied du conteneur à puces ;

Par ailleurs, merci de prendre en compte les mesures de précaution prises depuis le renforcement de la Phase 3; https://www.bep-environnement.be/actualites/coronavirus-collectes-dechets-recyparcs/?fbclid=IwAR1WWlistjQOLVsKPg9JmO30A4ZXDePBwePzXSnqZ4gGPm2Xau8gnbf2u7k

Enfin , le personnel du BEP souhaite exprimer ses remerciements à la population pour toutes les marques de sympathie reçues ! 


01/04/2020

COVID-19 - VIOLENCES CONGUGALES & INTRA-FAMIALES

Le confinement peut engendrer une recrudescence des violences conjugales et intra-familiales, qu'elles soient physiques, psychologiques ou verbales.

Que vous les subissiez ou que vous en soyez l'auteur, vous n'êtes pas seuls, des organismes sont là pour vous aider, vous soutenir :

-  Appelez le numéro d’appel d’écoute anonyme et gratuite : 0800.30.030 24h/24

- En cas d’urgence, appelez le 101 (police) ou le 112 (ambulances)

- Ecoute-Enfants, appelez le 103

 


02/04/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE 

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

D’abord un grand merci pour vos nombreux messages d’encouragement, sachez qu’ils me sont d’un grand réconfort en cette difficile période.

Nous entamons la troisième semaine de confinement puisqu’il a été judicieusement reconduit de quinze jours avec une possible prolongation.
Mais gérons étape par étape.

La Première-Ministre, Madame Sophie WILMES, nous invite à « tous faire preuve de courage, de patience. »

Un message du Professeur Jean-François RAHIER, chef de clinique à Mont-Godinne m’interpelle : « La situation intra hospitalière est très complexe ».

Dans ce contexte grave, il est inacceptable que certains concitoyens poursuivent leurs activités sans se préoccuper des mesures de distanciation sociale exigées.

Le Professeur RAHIER poursuit : « Je n’ai pas fait ce métier de soignant dans l’idée d’être envoyé au front chaque matin. Je ne souhaite pas voir le personnel soignant décimé. Qui prendra soin de vous après tout cela ? Il est urgent que la population belge soit extrêmement disciplinée ! »

Un véritable S.O.S., une bouteille à la mer à l’adresse de chacun et chacune d’entre nous !

Il m’a dès lors semblé utile d’avoir l’avis des médecins oheytois, ceux-là qui sont au plus près de nous.

Merci à eux, ils ont chacun pris de leur temps si précieux pour répondre à notre attente, leurs messages vont tous dans le même sens :

« Nous sommes fiers de la population, nos malades sont courageux, compréhensifs. Nous sommes désolés de vous freiner dans votre élan affectif vers un enfant, un papa, une maman, des grands-parents. Sachez que nous ne sommes pas dépourvus d’humanité, mais vous devez nous aider… Restez à la maison ! Si vous êtes atteint, ne vous pensez pas guéri trop vite, après une amélioration, il peut y avoir une rechute. Nous sommes soumis aux mêmes règles que vous, mais nous sommes disponibles. Appelez, nous sommes là ! »

Il est réconfortant de constater une inflexion dans la courbe de progression. Elle ne pourra évoluer favorablement qu’en restant chez nous.
Les prélèvements de dépistage sont réservés aux personnes hospitalisées et au personnel médical. Le confinement reste notre seule chance de gagner la bataille dans l’attente des tests que nous pourrons effectuer de manière massive pour dépister les guéris et les porteurs.

Vous pouvez pratiquer une activité physique, mais pas de sport intensif ou en groupe.
Ohey offre de l’espace, des sentiers, le bois à proximité.
De manière unanime et convaincue, les médecins nous disent : « On va surmonter, on va y arriver, mais tout le monde doit y contribuer. Prenez soin de vous ! »

Appelez-les, ils sont là, les médecins oheytois :

CORDIER et RONVEAUX 085.61.21.30 - DEVRIES et DEHON 085.61.10.73 - HENIN 0477.61.31.35 - HONNAY 0486.28.29.53 - VERLAINE 085.61.11.69.

Nous vous rappelons aussi que les services communaux sont toujours accessibles sur rendez-vous au 085.61.12.31. Soyez solidaires, courage, il reviendra le temps des réunions familiales, amicales et le plaisir d’aller à l’école et au travail !

 


03/04/2020

COVID-19 - RESTEZ CHEZ VOUS 

- TOUS CONCERNES : tout le monde peut être porteur du virus et le transmettre à une personne plus fragile (ses grands-parents plus âgés, son oncle atteint d’un cancer, sa grande sœur diabétique,…).


- TOUS ACTEURS PAR DE SIMPLES GESTES : ta santé et celle de tes proches est fragile…et tu peux agir en simplement te lavant les mains régulièrement, en éternuant dans ton coude,… ET en respectant cette distance physique de sécurité sans te rassembler en rue ou dans les parcs avec tes amis (que tu risques de contaminer sans le vouloir).


-  SOYONS DES EXEMPLES POUR LES AUTRES : pour tes petits frères et sœurs ou tes cousins, mais aussi pour tes parents, soit un exemple et montre que tu peux être responsable et qu’ils peuvent te faire confiance. Utilise ta créativité pour garder des contacts avec ta famille et tes amis via les technologies que tu utilises tous les jours.


-  DES EFFORTS TEMPORAIRES, POUR RETROUVER AU PLUS VITE NOS AMIS; c’est difficile maintenant, mais si tu le fais et tes amis aussi, vous allez plus vite vous retrouver comme avant.


08/04/2020

COVID-19 - LUTTE CONTRE PAUVRETE 

La crise sanitaire du #Coronavirus touche l’ensemble des citoyens et plus particulièrement les personnes en situation d’urgence sociale. #LuttePauvreté


09/04/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE 

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

Nous voici donc au 23ème jour de confinement. 12 avril 2020… Ce devait être Pâques… C’est Pâques !

En ces moments difficiles, puissions-nous développer davantage des attitudes de compassion, de consolation, d’entraide et de solidarité. Cette pandémie est aussi un appel à lutter contre tous les virus : l’égoïsme, la division, la malveillance, le découragement.

Que cette année, plus encore que les années précédentes, la fête de Pâques soit belle et joyeuse au sein de nos familles et de nos communautés. C’est Pâques !

Par ailleurs, je tiens à vous féliciter pour vos actions citoyennes. Je sais qu’il se fait des choses, de la couture, des courses, des services sont rendus, une fraternité et une bienveillance se développent. Soyez compréhensifs et réconfortants vis-à-vis du personnel sur la brèche.

Bravo pour « La Manif de 20 heures » quotidienne, symbole de notre solidarité.

Nous sommes au village, à la campagne. En cette période difficile, insistez sur le bonjour qui peut parfois faire un bon jour. Par-dessus la haie, de l’autre côté de la rue, de vive voix, inquiétez-vous de vos voisins, ne les laissez pas dans leur solitude, encouragez-les d’une gentille parole.

Je voudrais aussi m’adresser particulièrement aux jeunes, à vous les ados. Il s’avère que c’est votre tranche d’âge qui est la plus rebelle, s’il vous plaît restez à la maison. Ils l’ont dit dans toutes les langues : « STAY HOME », « SOGGIORNO A CASA », je vous l’implore de toutes mes forces pour vos petits frères et sœurs, vos parents, grands-parents… petit-ami, petite-amie. Non, il… elle n’a pas changé et mérite toujours ton amitié, ton amour, mais c’est cette petite chose invisible, insidieuse… mortelle qui use de lui, d’elle… de toi ! Pour aller d’un à l’autre faire son carnage.

Prenez soin de vous, courage, bonne fête de Pâques plus intime, il reviendra le temps des réunions familiales, amicales et du plaisir d’aller à l’école, au travail.

 

 


09/04/2020

COVID-19 - LA GESTION DES DECHETS VERTS 

Le beau temps revient, et avec lui les multiples travaux de jardinage.

 
Que faire de ses déchets verts, en particulier en période de confinement?
 
Un petit rappel des règles & les bonnes solutions pour s'occuper des déchets... A retrouver sur notre site
 
 

16/04/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

Nous voilà rendus au trentième jour de confinement…

Déjà !... pour le passé. Seulement ?... pour l’à venir !

Ce devait être le temps de repréparer les cartables, de penser à la rentrée de lundi.

Chers enfants,

Dans bien longtemps vous en vous souviendrez, jamais vous n’oublierez ces vacances de printemps 2020, c’est une page d’Histoire que vous vivez.

En cette période d’inquiétude, il me semble important de donner la parole « aux scolaires ».

Que ceux-là que j’ai appelés au hasard de mon agenda soient vos ambassadeurs.

Une élève… Aloïse : « - Le corona ?… - Une sacré galère ! J’espère la guérison de ceux qui sont touchés. -Tes copains, copines ?… - Je voudrais vous revoir vite, vous commencez à me manquer, j’espère que vous allez bien. - A ton institutrice ?… Prenez soin de vous Madame, vous aussi j’ai envie de vous revoir. »

Une maman… Laetitia : « - Ils sont en manque d’école, de leurs copains. - - C’est quand que ça va recommencer ? - Heureusement, nous avons beaucoup de contacts avec l’école qui nous propose des défis. Et puis il y a le rendez-vous facebook de 14 heures avec la belle histoire de Monsieur Vincent ! - La matière ? C’est pas grave, ça s’arrangera, il ne faut pas prendre de risque, je devine et je préfère une fin d’année scolaire prématurée. Oui, bien sûr, c’est triste, ils préparaient la petite fête, il y avait la première excursion de Victor. Mais ils ont compris la gravité du fléau, la nécessité de se protéger, de respecter les règles, heureusement ils sont encore dans l’innocence de leur enfance. On a de la chance, on a de l’espace, le jardin, le soleil ! »
Une institutrice, Madame Sandrine : « - C’est difficile à vivre, j’en dors mal. Je serais triste de ne pas voir partir mes élèves vers le supérieur. Heureusement, on garde le contact avec les parents, on s’échange beaucoup de messages… - Madame, on me vole la fin de mes primaires, mon C.E.B. - Je reçois des photos, des dessins. Pour la matière, ne vous inquiétez pas, on repartira à leur niveau. »

Les Directrice, Directeur, Madame Aline, Monsieur Eric : « Merci aux parents, nous avons le sentiment d’avoir été bien compris. Vous nous avez facilité la tâche. Nos enseignants ont été pros, solidaires de classe en classe, d’école à école. Vous, les enfants, soyez curieux de ce qui vous entoure, apprenez à voir différemment. Nous sommes toujours joignables en cas de difficultés pédagogique ou relationnelle. Nous apprécions la solidarité de tous les acteurs, enseignants, accueillantes, les techniciennes de surface qui êtes là pour nettoyer, désinfecter. Vous du service des travaux qui nous aidez au quotidien. Ensemble, une belle équipe ! Arrêtons de courir ! Prenons le temps ! Recentrons-nous sur la famille, les valeurs !
… Mais que c’est triste une école sans enfants ! »

Le pouvoir organisateur : « Merci à vous les parents pour votre compréhension, à vous tous qui permettez la vie d’une école, merci pour votre dévouement. Pour vous les enfants, cette situation difficile est une bonne occasion de réapprendre des mots parfois oubliés : - Merci maman. - Puis-je t’aider papa ? - C’est pas grave !…. - Allo papy, mamy, vous me manquez !

Nous avons donc appris les nouvelles directives ministérielles :
- Le confinement est prudemment prolongé jusqu’au 3 mai. De toutes mes forces, je vous demande de le respecter.

Soyez courageux ! Soyez patients ! Si, il reviendra le temps des réunions familiales, amicales, le plaisir d’aller à l’école, au travail !

 

 

 


16/04/2020

COVID-19 - OUVERTURE VIRTUELLE DES PORTES DE L'EPN

Une aide pour l’installation/utilisation d’un logiciel pour garder le contact vidéo avec qui vous voulez ?

Une aide pour prendre des rendez-vous en ligne ?

Bonne nouvelle ! L'EPN ouvre virtuellement ses portes tous les lundis de 9h à 18h à partir de ce lundi 20/04.

Notre nouvelle animatrice Marion est joignable par téléphone au 0473/83.93.92 ou par mail via epn@ohey.be

Ne soyons pas solitaires, mais plutôt solidaires …

 


17/04/2020

COVID-19 - ENFANCE MALTRAITEE

Un tabou à l’épreuve du confinement.
Ce n’est pas à un enfant qui subit des violences, de la maltraitance de solliciter de l’aide :
il ne le PEUT pas.

C’est à la société de le protéger,
de le prendre en charge, de l’aider.

Toi, l’enfant, le copain de jeux, la meilleure amie, tu as le droit d’en parler.
Appelle le 103, c’est gratuit !
Des adultes sont là pour t’écouter.

Toi, le témoin, tu as l’obligation d’aider en signalant la maltraitance à un médecin généraliste, à la police au numéro 101 ou
à SOS Enfants Namur 081/22.54.15


23/04/2020

COVID-19 - DISTRIBUTION DE MASQUES

L’ensemble du conseil communal (majorité et minorité) s’allie pour votre protection.

Durant la semaine du 27 avril, un masque en tissu réutilisable par personne sera distribué dans chaque ménage.

Livraison au domicile par le personnel communal.

 

 

 


24/04/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE 

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

Jeudi 23 avril 2020… J + 37...Trente-septième jour de confinement !

De belles paroles d’actualité arrivent sur les réseaux : « Les rues étaient vides. Les gens ne pouvaient plus sortir. Mais le printemps ne savait pas. Et les fleurs ont commencé à fleurir. L’herbe verdissait. Le jardin attendait... »

Oui, il est là le printemps, période d’ intenses activités pour nos agriculteurs, je vous propose une pensée de l’un d’eux, Pierre Rhabi, romancier à ses heures :

« Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent, pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée. »

Michel Delpech a chanté les paysans de son Loire et Cher d’entre Orléans et Tours...Si loin de Paris : « On dirait que ça t’gêne de marcher dans la boue. On dirait que ça t’gêne de dîner avec nous. »

Les nôtres préparent activement les récoltes d’août et d’automne. C’est la période des labours et semailles. Il me semble intéressant de donner la parole à ceux-là qui l’honorent... la terre. Agriculteurs, jardiniers…

« - Il a fallu vérifier, réparer les clôtures car c’est le moment de remettre les bêtes en prairies. - Un petit conseil, peut-être en cette période où il y a beaucoup de promeneurs dans les campagnes ? - Oui, s’il vous plaît, respectez la nature, ne jetez pas vos détritus, vos canettes, les animaux jouent avec, les avalent, en meurent.

A l’étable, c’est le vèlage du blanc-bleu. - Nous travaillons avec la nature, avec du vivant, nous devons soigner nos bêtes, la vie continue.

- Pour nous, c’est aussi le travail en atelier, la transformation de centaines de litres de lait de chèvres, de vaches qui vont devenir fromage, beurre, yaourt, glace. - Problèmes en cette période ? - Non, au contraire il y a un retour vers les petits producteurs locaux. On a le temps, on vient à pied parfois, à vélo souvent. Il y a aussi cette crainte des attroupements, les gens nous découvrent avec bonheur. Nous espérons qu’après le confinement l’engouement va continuer.
- Du côté culture ? - On a eu les betteraves début avril, maintenant on est occupé aux maïs et aux pommes-de-terre. - Pour l’approvisionnement ? - Pas de problème, tous les contacts sont par téléphone évidemment, la seule visite est celle du vétérinaire.

- Vos gîtes ruraux ? - Tout est annulé, nous effectuons les remboursements. Quelques réservations nous arrivent pour l’après.

- Du côté jardinage ? - C’est le plein moment des semis et plantations, salades, choux-fleurs, petits pois, échalottes, oignons, épinards et des fleurs pour balconnières et parterres. De la récolte des asperges, rhubarbe, cerfeuil… - Nous préparons le muguet du premier mai. L’événementiel est évidemment supprimé, mais nous sommes conscients qu’en milieu rural, nous sommes épargnés, nous éprouvons un sentiment rassurant. Au verger, la floraison est terminée, malheureusement le gel a fait des dégâts. Nous avons cueilli les premières fraises, la vente débutera début mai.

En magasin ? - Nous devons organiser... le respect des distances, le nombre de clients, nous sommes là pour vous servir au mieux, mais de grâce, respectez le personnel, comprenez que nous sommes dans des circonstances exceptionnelles.

- Alors que votre travail continue intensément, vous êtes unanimes sur une chose ?… - Notre planète va mieux, elle respire, on nous a souvent accusés de sa pollution. Nous sommes heureux que vous constatiez qu’on s’est trompé de cible. »

Je terminerai ce cinquième message par une autre parole très profonde de cet agro-poète :

« La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d’un immense désert sidéral. »

Beau sujet à réflexion, belle incitation au respect des « Travailleurs de la Terre » !

Nous aussi, nous avons pris à notre aise de respirer, oui, c’est sûr il reviendra le temps des réunions amicales, familiales… le temps de prendre le temps... d’aller chez nos producteurs locaux et au petit marché !

Patience, courage, restez à la maison !

 




03/05/2020

[COVID-19 : FUMER, N’EST PAS LE NOUVEAU GESTE BARRIÈRE]

Les médias se sont fait l'écho d'une étude mettant en avant un effet protecteur de la nicotine contre le COVID-19. Très relayée sur les réseaux sociaux, rappelons que l’étude ne constitue qu’une hypothèse non encore validée scientifiquement.

Rappelons surtout les effets dévastateurs du tabac et que les fumeurs infectés par le COVID-19 ont plus de risques de développer des formes graves de la maladie.


05/05/2020

COVID-19 - LA PREVENTION EST FONDAMENTALE ]


07/05/2020

COVID-19 - MOT DU BOURGMESTRE ]
 

Chères Oheytoises, chers Oheytois,

J + 51…. Cinquante-et-Un, le dossard emblématique des grandes victoires d’Eddy Merckx, serait-ce un signe ?… Un double message ! Le triomphe sur le corona à la veille du 8 mai !

Oui, demain nous devions célébrer une autre victoire, le septante-cinquième anniversaire de l’armistice de la deuxième guerre mondiale. Nous avions rendez-vous au monument pour nous souvenir de nos grands-pères qui eux aussi ont connu le confinement des stalags, nous devions partager le verre de l’amitié, nous remémorer la belle journée du 6 juin dernier avec nos invités américains, nous rappellerons les contacts avec la famille de Jef McConnell, leur héros de « Dad » qui a crasché son avion dans notre campagne de Reppe le 24 décembre 1944.

8 mai, ça sonne comme ces deux mots qui commencent la justification de nos défaites, nos échecs : « Oui, mais j’ai pas… oui mais il a... ». Deux mots qui m’inspirent une pensée de Napoléon : « Il n’y a pas de mais, il n’y a pas de si, il faut réussir ! » Faites de vous cet adage. Gardez en vous cette force, ne vous démoralisez- pas pour une peccadille ou au moindre inconvénient.

8 mai 2020, ce septante-cinquième anniversaire, nous allons devoir le vivre isolé. L’année dernière, vous étiez libres de venir à cette cérémonie, peut-être n’y avez-vous pas trouvé l’intérêt et maintenant que nous en sommes interdits, nous voudrions en être ! Puisse cette frustration nous amener à reconsidérer les choses, à apprécier le simple bonheur d’être ensemble, de vivre notre vie de village avec ses joies, ses peines, ses souvenirs, ses devoirs de mémoire.

Il y a beaucoup de similitude entre ces deux débuts mai, 1945, 2020, les retrouvailles, la satisfaction d’une récente ou proche victoire, l’espoir d’une vie différente et meilleure, la reconstruction, mais malheureusement aussi les deuils gravés aux monuments ou dans vos coeurs. Avec une énorme différence, cependant, en 1945, l’ennemi à genou était rentré chez lui. Cette année, il est encore là, invisible, incidieux, il faut continuer à s’en méfier. Certaines barrières se sont cependant levées et nous entrouvrent le chemin vers le sport, le plaisir du travail et bientôt la famille, les amis… .

Courage, prudence, patience.


07/05/2020

COVID-19 - COMMENT ¨PORTER LE MASQUE? ]

 

 



19/05/2020

COVID-19 - TRACING, Attention aux faux messages ]


Un faux SMS sur le suivi des contacts COVID-19

circule depuis peu. Le message imite la procédure officielle mais il est faux. Ne cliquez pas sur le lien et supprimez

directement le message.

 

Les autorités ne vous contacteront que :

 

par téléphone via le numéro 02/214.19.19

par sms via le numéro 8811

Ce sont les seuls numéros qui seront utilisés. Vous ne pouvez donc être contacté que par ces

numéros. Si vous êtes contacté par un autre numéro, soyez vigilant.

 


 

05/08/2020

 

|COVID-19|

! Port du masque obligatoire à partir du lundi 3 août 2020 !

Le CNS a invité les Bourgmestres à prendre des mesures complémentaires en cas de détérioration de la situation épidémiologique sur leur territoire.

Sur base du principe de précaution et de protection de l'ensemble de la population mais également par crainte d'un délai trop long entre le développement du virus, le testing et le tracing, il a été décidé, notamment après consultation, le 30 juillet 2020, des médecins traitants de l'entité qui soutiennent la mesure:

  • de rendre obligatoire le port du masque pour toute personne, à partir de l'âge de 12 ans, sur la voie publique et dans des lieux clos et couverts accessibles au public sur le territoire de la commune, excepté entre 2h00 et 6h00 du matin.

L'ordonnance restera en vigueur tant qu'une nouvelle ordonnance constatant la levée de la période de la distanciation sociale et du port du masque n'aura pas été prise.

Cette mesure vise à:

  • Eviter l'apparition de comportement discriminant entre citoyens, au regard notamment de la fréquentation de touristes venant potentiellement de zones catégorisées "rouge ou orange" ou à risque;
  • Eviter les confusions de comportement à adopter entre communes;
  • Eviter un effet "aspirateur" au détriment des citoyens d'Ohey qui seraient potentiellement exposés à plus de risque;
  • Eviter un nouveau confinement dramatique socialement et économiquement;
  • Inscrire ce nouveau réflexe dans nos habitudes de vie.

Une dérogation est accordée aux personnes exerçant un effort assez soutenu qui rendra l'utilisation du masque insupportable.

Les autorités communales sont conscientes que ces dispositions sont contraignantes, mais insistent sur le fait qu'elles sont justifiées dans le cadre de la prévention d'une deuxième vague dans notre région.

Les masques fournis par le Fédéral sont disponibles dans les pharmacies de l'entité.

Nous vous remercions pour ovtre compréhension et votre collaboration dans cette période où le sens des responsabilités de chacun est garantie de réussite.

 

Pour toutes informations complémentaires, veuillez prendre connaissance de l'ordonnance, ICI.