Gestion différenciée

Le pré fleuri :

Une solution alternative utilisée dans le cadre de la gestion différenciée des espaces verts communaux

Esthétique, d’une grande qualité paysagère, facile d’entretien et peu coûteuse, la prairie fleurie est une alternative écologique qui répond aux impératifs de la biodiversité, à condition bien sûr que les espèces semées ou plantées soient d’origine régionale. Elle peut être installée à de nombreux endroits de la commune : ronds-points, parcs et jardins, bords de route, espaces verts d’accompagnement des bâtiments… et même dans votre jardin !

Pourquoi réaliser un pré fleuri ?

Le constat concernant la biodiversité est sans appel : son érosion est telle que l’on parle d’une phase d’extinction comparable à celle des dinosaures ! Et cela ne concerne pas que les tigres du Bengale ou les ours polaires ! Le moineau, l’hirondelle, l’abeille… sont des espèces également menacées et bien de chez nous.

Les milieux herbeux ou prairie au naturel disparaissent et, avec eux, toute une précieuse diversité de plantes et d’animaux. Or la biodiversité est nécessaire à l’homme, car c’est elle qui maintient les écosystèmes en équilibre et fournit aux êtres humains un environnement sain et stable.

Et à Ohey ?

Face à cette érosion de la biodiversité, les espaces verts d’une commune sont un des refuges pour la biodiversité ! Pourvu qu’on y applique des aménagements et une gestion appropriés, et le pré fleuri est une des réponses !

A Ohey, les services communaux, aidés du Pôle de Gestion Différenciée, ont débuté la mise en œuvre de la première phase de gestion différenciée de certains espaces verts communaux.

La gestion différenciée est une solution alternative qui consiste à adapter le mode d’entretien à chaque espace, en fonction de ses caractéristiques et de ses usages. Par exemple, un bord de route où personne ne circule jamais ne sera pas géré de la même façon qu’un espace où les enfants aiment jouer.

De plus, cette année la commune d’Ohey est devenue commune Maya et à ce titre, elle s’est engagée à préserver les insectes pollinisateurs et à favoriser plus encore la biodiversité sur son territoire.

Ainsi, il est possible d’observer des prés de fauche autour du centre sportif d’Ohey, à l’arrière de l’Administration communale, sur la place communale d’Haillot et au « Pré au Pont » à Libois. Ces prés seront fauchés 1 à 2 fois par an et leur pourtour sera tondu plus régulièrement afin de garder un aspect entretenu et de garantir l’accès aux bâtiments.

Les alentours du centre sportif accueillent également des prés fleuris mis en place par les ouvriers communaux et semés ce printemps avec les enfants de l’école d’Ohey accompagnés du GAL Pays des Tiges et Chavées et du PCDN.

Une tonte différenciée autour des arbres est également réalisée au parc Rosoux situé à l’arrière de la Maison communale.

Afin de proscrire l’utilisation des pesticides dans ces espaces, un désherbeur thermique est utilisé pour entretenir les chemins en dolomie. Ce système est également utilisé pour entretenir les allées des cimetières.

A l’avenir d’autres espaces verts communaux gagneront le plan de gestion différenciée, afin d’évoluer vers une gestion de plus en plus respectueuse de l’environnement ! En effet, il est prévu de semer d’autres prés fleuris dans chaque village pour embellir et égayer nos espaces verts tout en augmentant les lieux d’accueil pour la faune et la flore de nos régions.

Que peut-on faire chez soi ?

Il est possible de garder un gazon et des parterres dans la partie la plus proche de la maison et de consacrer l’autre partie de son jardin à un emménagement plus naturel et plus écologique où aucun produit chimique n’est utilisé. Semer un pré fleuri, faucher une partie du jardin une à deux fois par an, laisser un tas de bois mort, créer un mur en pierre sèche, une mare sont autant de possibilités pour accueillir la biodiversité.

Infos et renseignements :

Pour plus d’informations sur le pré fleuri, une brochure est disponible sur demande auprès du GAL Pays des Tiges et Chavées (Valérie Grandjean, 083/67 03 47, grandjean.leader@skynet.be).

L’asbl Adalia peut également vous donner des conseils sur le jardinage sans pesticides et les solutions alternatives (04/379 06 84, info@adalia.be).

Pour tout renseignement complémentaire, contactez notre conseillère en environnement :
Mélissa DEPREZ - 085/82.44.74 (ou par mail via le formulaire de contact)

Pré fleuri
Tonte différenciée au parc Rosoux
Pré fleuri semé avec l’école d’Ohey