Plantation d'arbres

Un vaste programme de plantation d’arbres à Ohey

 

Pour participer à la préservation de la biodiversité sur le territoire oheytois et en Région wallonne, le Collège communal a défini et développe un ambitieux programme de plantation d’arbres le long des voiries communales qui, en quatre ans, aboutira à doubler le réseau de haies qui atteindra vers 2012 près de 80 kilomètres.

Pourquoi planter des arbres ?

D’un point de vue global, notre planète doit faire face actuellement à deux enjeux environnementaux majeurs : la perte de biodiversité et le réchauffement climatique. Un rapport publié en 2005 par l’Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire, qui est un programme de travail international d’informations scientifiques, a montré que la perte de biodiversité au cours de ces cinquante dernières années a été plus rapide qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire humaine. Et un des principaux facteurs de cette perte de biodiversité est la transformation et la perte des habitats naturel.

L’objectif de la plantation d’arbres est donc double : développer le maillage écologique et lutter contre la perte de biodiversité

Pourquoi faut-il développer ce maillage ?

Parce qu’avec la modernisation de l’agriculture et l’explosion démographique, de nombreux éléments du maillage écologique ont été évincés de nos campagnes : des vergers ont été rasés, des mares comblées, les parcelles agricoles sont de plus en plus grandes et dénudées et les haies disparaissent progressivement. Ces effets ont de lourdes conséquences sur notre environnement. Certaines populations d’oiseaux sont en chute libre, des sites de ponte de grenouilles disparaissent, les insectes, les reptiles et certains végétaux sont également concernés par cette perte d’habitats naturels.

Les arbres et haies constituent des refuges pour de nombreux oiseaux et insectes. La mise en œuvre d’un programme de plantations tel que celui entamé à Ohey est donc une manière de ralentir la perte de la biodiversité en apportant, par le développement du maillage écologique, de nouvelles sources d’habitats naturels qui pourront être colonisés par une importante faune et flore locale.

Agir contre le réchauffement climatique

La lutte contre le réchauffement climatique est devenue aujourd’hui une priorité. Une des manières d’y parvenir est le reboisement. En effet, en l’espace d’une année, un arbre de grandeur moyenne absorbe 12 kilos de CO2 et rejette l'oxygène nécessaire à une famille de quatre personnes. Planter des arbres, c’est donc également participer, à un échelon local, à améliorer la qualité de l’air et à lutter contre le réchauffement climatique.

Grâce à ce programme de plantation d’arbres, ce sont également nos paysages et notre cadre de vie qui seront renforcés.