Planification d'urgence

En cas d'activation du plan d'urgence de la commune, la page d'accueil du site Internet sera modifiée.
Celle-ci reprendra toutes les informations officielles concernant la crise en cours.

Des instructions spécifiques seront également diffusées par ce biais.
Afin de laisser les professionnels gérer la crise dans les meilleures conditions, il est important de bien respecter ces consignes.

Vous pourrez également vous tenir informé de la situation par les médias (RTBF tv et radio, Page Facebook communale, etc.)

Vous trouverez ci-dessous une présentation de la planification d'urgence ainsi que les coordonnées de contact du fonctionnaire en charge de cette matière (agent Planu) à Ohey.
Pour des informatiosn plus spécifiques:

Qu’est-ce qu’un planificateur d’urgence et quelles sont ses missions ?

Pour comprendre la planification d'urgence, il faut remonter au 16 février 2006.
A cette date, un arrêté royal, relatif à la planification d'urgence et à la gestion de crise entre en vigueur. Il a pour objet d'imposer aux communes de rédiger un plan général d'urgence et d'intervention, plus connu sous le nom de PGUI, qui a comme objectif de consigner en son sein :

  • Un cadastre des risques présents sur le territoire communal
  • Un inventaire des moyens logistiques et humains à disposition dans la commune
  • Un relevé des personnes de contact, utiles lors de la gestion d'une crise

Ce plan d'urgence permet de gérer près de 80 % des situations d'urgence que l'on peut connaître dans une commune. Pour les risques plus particuliers, un plan particulier d'urgence et d'intervention (PPUI) est alors rédigé et vient compléter le PGUI en traitant les spécificités du risque en question (exemple : le plan canicule ou le plan d'urgence destiné aux collectivités scolaires).
Outre les mises à jour du plan général, le planificateur d'urgence étudie sans cesse les risques présents sur le territoire communal et, lorsque cela est nécessaire, convoque les responsables des différentes disciplines de secours pour établir un plan particulier, propre au risque visé.
Outre la matière nucléaire et les risques divers, ce service est mobilisable de manière permanente, prêt à recevoir, collecter et analyser des informations pour anticiper ou traiter une crise qui se mettrait en place.

Anticiper pour mieux gérer

Cette adage est l'essence même de la fonction du planificateur d'urgence. Analyser, étudier les risques, élaborer les scénarios catastrophes les plus plausibles et prévoir les mesures qui permettront de les gérer au mieux dès qu'une anomalie se présentera. Un objectif : préserver les civils présents dans la zone et protéger au mieux leurs biens.

Qu'est-ce qu'une situation d'urgence ou de crise ?

Toute situation perturbant la vie socioéconomique ou mettant en péril les personnes et les biens sont considérées comme des situations d'urgence. En Belgique, il existe trois phases distinctes qui permettent une prise en charge efficace des différentes situations de crise.

  • Niveau Communal
    Porte sur l’intervention des services d’intervention lorsque l’ampleur de la situation d’urgence nécessite sa gestion au niveau communal. Phase communale : coordination par le bourgmestre, elle est déclenchée par le bourgmestre     territorialement compétent qui transmettra l'information au gouverneur.
  • Niveau Provincial
    Porte sur l’intervention des différents services d’intervention lorsque l’ampleur de la situation d’urgence nécessite sa gestion par le gouverneur ou bien lorsque les conséquences directes de la situation d’urgence dépassent le territoire de la commune. Phase provinciale : coordination par le gouverneur, elle est déclenchée par le gouverneur territorialement compétent (avec information au ministre).
  • Niveau Fédéral
    Porte sur la gestion d’une situation d’urgence lorsque par exemple : - deux ou plusieurs provinces ou le territoire national sont concernés - les moyens à utiliser excèdent les moyens dont dispose un gouverneur de province dans le cadre de sa mission de coordination ; Phase fédérale : coordination nationale par le Ministre de l’Intérieur, elle est déclenchée par le Ministre. Une petite exception : en cas d'alerte nucléaire, une phase fédérale est directement déclenchée vu le caractère particulier de la situation.

Qui est le planificateur d'urgence à Ohey?

La commune d'Ohey a désigné Monsieur François Jacob comme planificateur d'urgence. Formé à l'Université de Liège en Planification d'urgence et gestion de crise, il est aussi expérimenté dans le domaine de la sécurité et des secours.
Sa formation a été parfaite par une formation en communication de crise, ainsi que par différents modules relatifs à la prévention.
Vous pouvez le rencontrer et lui fait part de vos questions / remarques, entre autres, dans les matières suivantes :

  • Risques à proximité de votre domicile
  • Informations relatives et questions concernant les comprimés d'iode et le plan d'urgence nucléaire local
  • Les sirènes d'alerte SEVESO et Nucléaire.

Il est aidé dans son travail, au niveau local, par une équipe de collaborateurs tels que le Service Incendie, la Police, le CPAS, le Service des Travaux, le service Population, le secrétariat du Bourgmestre ainsi que par le Service Développement Territorial.

Peut-on le rencontrer ? Comment le joindre ?

La proximité et les informations sont des éléments clé du travail du planificateur d'urgence.
Il est possible de rencontrer le planificateur d'urgence en ses locaux, situés dans la nouvelle annexe des bâtiments de l'administration communale (Place Roi Boudouin 80) ou de le contacter via les moyens de communication suivants :
Tél. : 085.82 44 78
Fax.: 085.21 43 34
 ou encore via le formulaire de contact.